vendredi 17 juillet 2015

Nigeria: le marché de Gombe cible d’un double attentat meurtrier

Photo prise lors d’une précédente attaque de Boko Haram aux environs de Gombe, Nigeria, en février 2015.
Photo prise lors d’une précédente attaque de Boko Haram aux environs de Gombe, Nigeria, en février 2015.
Une double explosion a eu lieu jeudi 16 juillet au nord-est du Nigeria, une région régulièrement meurtrie par les attaques de Boko Haram. Cet attentat a touché le marché central de Gombe, la capitale de l'Etat du même nom. Le bilan provisoire fait état de 49 morts et de 71 blessés.
C'est en fin de journée jeudi que les deux explosions ont retenti, deux déflagrations quasi simultanées. Il est 17h20 heure locale lorsque la première bombe explose devant un magasin rempli de clients venus faire les courses pour la fin du ramadan. La deuxième déflagration a lieu à peine deux minutes plus tard et pratiquement au même endroit.
Les victimes sont aussitôt conduites vers les hôpitaux de la ville, mais le bilan est déjà très lourd. Un responsable des services de secours annonçait jeudi soir près de 50 morts. Un bilan encore probablement provisoire puisque de nombreux blessés sont dans un état critique. Il y aurait notamment beaucoup de femmes et d’enfants parmi les victimes.
Pas de revendication pour l'instant, mais cette ville de Gombe a déjà été la cible de plusieurs attaques de Boko Haram. Le groupe islamiste avait notamment revendiqué des attentats dans un marché, un stade et une gare routière ces dernières semaines. Des centaines d'insurgés avaient également envahi la ville pendant quelques heures en février dernier n'hésitant pas tirer à l'arme lourde.
■ L’Aïd endeuillé à Damaturu
Deux bombes ont tué au moins cinq personnes, ce vendredi, à Damaturu, ville située au nord de Gombe. Les explosions se sont produites vers 08h00 sur un terrain découvert où des musulmans se rassemblaient pour fêter l'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du ramadan.

KJ