jeudi 10 novembre 2016

Une Somalienne au Congrès américain

Ilhan Omar veut porter la "voix des marginaux"
au sein du pouvoir législatif américain.
Ilhan Omar, 34 ans, est la première personne d'origine somalienne à être élue membre du Congrès américain.
Cette ancienne réfugiée a remporté mardi un siège à la Chambre des représentants, l'institution qui constitue avec le Sénat le pouvoir législatif américain.
Elle fait partie des élus de l'État du Minnesota, qui concentre la plus grande communauté somalienne aux Etats-Unis, avec quelque 50 000 membres.
Ilhan Omar, de confession musulmane, devient membre du Parlement américain quelques jours après que le candidat républicain Donald Trump, élu président mardi, a accusé les immigrés d'origine somalienne du Minnesota de "diffuser des opinions extrémistes" aux Etats-Unis.
Après son élection, Ilhan Omar s'est engagée à être la "voix des marginaux" au sein du pouvoir législatif américain.
"Je pense que je dois faire entendre les voix des jeunes et des femmes de la communauté d'Afrique de l'Est. Je suis la voix des musulmans. Je dois faire entendre la voix des jeunes mères en quête d'opportunités", a-t-elle dit sur une radio du Minnesota.
"Une musulmane qui porte fièrement le hijab"
Dès l'âge de huit ans, avec sa famille, Ilhan Omar a fui la Somalie, au début de la guerre civile.
Avec les siens, elle a vécu dans un camp de réfugiés au Kenya, pendant quatre ans, avant de se rendre aux États-Unis, pour s'installer dans un quartier habité par une majorité de Somaliens-Américains, dans le Minnesota.
Lire la suite sur www.dakardirect.tv
KJ