jeudi 6 août 2015

Angel Di Maria, nouvelle star au Paris Saint-Germain

angel-di-maria
Chaque été depuis quatre ans, le PSG casse sa tirelire pour s’offrir des joueurs importants. Pour le mercato 2015, c’est l’Argentin Angel Di Maria qui est l’élu. Déjà approché l’an dernier, le milieu de terrain, présenté officiellement ce jeudi 6 août, est surtout attendu pour faire des étincelles en Ligue des champions. Le plus gros challenge du PSG cette saison.
Le Paris SG frappe fort sur le mercato estival avec la signature d’Angel Di Maria, qui vient pour 63 millions d’euros, venir grossir le contingent de stars du club parisien à l'ambition retrouvée, depuis qu'il est libéré des contraintes liées au fair-play financier (FPF). Di Maria s'est engagé pour quatre années.
A chaque été sa star
C’est dans un palace parisien que le Paris Saint-Germain a présenté sa nouvelle vedette. Au même moment dans la boutique du club, les maillots floqués Di Maria se vendaient déjà à 110 euros. Alors que le joueur argentin se présentait face à la presse internationale, quelques supporters faisaient le pied de grue à l’extérieur.
« Il donnera tout au PSG et je suis heureux qu’il ait choisi le PSG car d’autres clubs le voulaient. C’est une star de plus dans notre équipe », raconte Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, qui confie par ailleurs avoir « passé des heures au téléphone » pour ce transfert. « Merci à ceux qui ont rendu ceci possible », lance de son côté Angel Di Maria qui souhaite apporter sa « pierre à l’édifice ».
Depuis l'arrivée de QSI (Qatar Sports Investments) à la tête du club il y a quatre ans, se sont succédé dans le rôle de la tête de série estivale, Javier Pastore (43 millions d’euros) en 2011, Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva (plus de 60 millions d’euros) en 2012, Edinson Cavani (64 millions d’euros) en 2013 et David Luiz (50 millions d’euros) en 2014. Di Maria s'ajoute à cette liste de joueurs coûteux.
Âgé de 27 ans, Di Maria sort d'une Copa America réussie sur le plan individuel, mais frustrante sur le plan collectif avec une défaite de l'Argentine en finale face au Chili. Un deuxième échec international, un an après la finale du Mondial 2014 perdue face à l'Allemagne, mais qu'il n'avait pu jouer en raison d'une blessure musculaire. Tout comme il était absent de la finale de la Copa.
Di Maria retrouve David Luiz
L’an dernier, c’est Manchester United qui avait cassé la tirelire pour Di Maria. Pourtant, Nasser Al-Khelaifi le patron du PSG voulait enrôler l'Argentin. Mais le club de la capitale n'avait pu lutter à armes égales avec Manchester qui déboursait 75 millions d’euros. La faute aux sanctions infligées alors par l'UEFA au PSG, notamment la limitation à 60 millions d'euros de recrutement, dans le cadre du fair-play financier. En Angleterre, l’Argentin n’a jamais vraiment trouvé sa place entre blessure et états d’âme… « Si je suis parti c’est parce qu’ils ont souhaité me vendre. Manchester c’est le passé », lâche Di Maria qui était pourtant aussi arrivé en grande pompe dans le championnat le plus suivi au monde.
L’année précédente, il avait quitté le Real Madrid en refusant une offre de prolongation alléchante. Son souci : il voulait évoluer au poste d’ailier droit, être dispensé des tâches défensives. Il quitte les Merengue avec un titre de champion d’Europe. « J’avais fait ce que j’avais à faire au Real. J’ai gagné la fameuse decima (10e Coupe d’Europe du club) et ensuite, j’avais envie de changer d’air », lance Di Maria qui retrouve ses compatriotes Ezequiel Lavezzi et Javier Pastore. Au PSG, il retrouvera aussi le Brésilien David Luiz, la plus grosse recrue de l’été dernier.
Angel Di Maria est un nouveau renfort de poids pour Paris, qui domine les débats en France (quadruplé historique la saison passée L1, Coupes de France et de la Ligue, Trophée des Champions) et qui rêve de conquérir l'Europe après trois quarts de finale consécutifs infructueux en Ligue des champions. Angel Di Maria, qui ne s’est pas entraîné depuis la fin de la Copa América espère être sur le terrain d’ici trois semaines.

KJ