jeudi 28 mai 2015

La CPI réclame toujours Simone Gbagbo


Simone-Gbagbo-ancienne-premiere-dame-femme-cote-ivoire-pleure
L'épouse de l'ex-président Laurent Gbagbo est accusée de crimes contre l'humanité.
Simone Gbagbo devra être transférée à La Haye pour y être jugée... La Cour pénale internationale a confirmé mercredi qu'elle ne souhaitait pas remettre le dossier de l'ex première dame à la justice ivoirienne pour les crimes présumés commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011.
C'est la chambre d'appel de la CPI qui a rendu un arrêt sur la question.
Refus d'Abidjan
Abidjan conteste la compétence de la Cour pour poursuivre Simone Gbagbo, et a une fois de plus indiqué la semaine dernière que la Côte d'Ivoire ne donnera pas son accord pour le transfèrement éventuel de l'ex première dame à la Haye.
La CPI avait déjà rejeté une exception d'irrecevabilité du cas Simone Gbagbo soulevée par la Côte d'Ivoire. Abidjan avait alors fait appel. C'est cet appel qui est examiné aujourd'hui.
Simone Gbagbo a déjà été condamnée en Côte d'Ivoire à 20 ans de prison ferme. Elle est actuellement détenue à Abidjan.
Son mari, l'ancien président Laurent Gbagbo, est lui-même détenu à la Haye depuis 3 ans.
Les violences post-électorales de 2010-2011 avaient fait plus de 3000 morts dans le pays.

Eric Yerim

Plus d'infos sur www.dakardirect.tv