mercredi 16 novembre 2016

Kenya: le gouvernement repousse de six mois la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab

Des habitants du camp de réfugiés de Dadaab, 
dans le nord-est du Kenya

Le gouvernement kényan a prolongé de six mois le rapatriement des réfugiés somaliens du camp de Dadaab (nord-est), qui était prévu à la fin de ce mois.
Il annonce cette décision à la suite des accusations des organisations de défense des droits de l'homme, selon lesquelles Nairobi voulait forcer les réfugiés à rentrer chez eux dès la fin de novembre, malgré les conditions de vie difficiles dans leur pays.
Le général Joseph Nkaissery, le ministre kényan de l'Intérieur, a tenu à préciser que le plan de fermeture du gigantesque camp de réfugiés de Dadaab était toujours en cours d'exécution.
Le Kenya avait prévu de le fermer à la fin de ce mois et de rapatrier les réfugiés somaliens.
Amnesty International a déclaré mardi que les autorités kényanes avaient sommé les Somaliens vivant à Dadaab de rentrer chez eux dès la fin de ce mois.
Le porte-parole du gouvernement kényan, Eric Kiraithe, a démenti cette organisation de défense des droits de l'homme.
Le plan de fermeture du camp a reçu l'assentiment des occupants, qui estiment qu'il était "normal" pour eux de regagner leur pays pour "commencer une nouvelle vie", selon M. Kiraithe.


lire la suite sur www.darkardirect.tv