jeudi 27 octobre 2016

Madagascar: vers la création d’une zone spéciale pour séduire les investisseurs


En marge du Sommet du marché commun de l'Afrique orientale et australe (Comesa), plusieurs pays en ont profité pour signer des accords bilatéraux. Madagascar et Maurice ont décidé d'accélérer la création d'une Zone économique spéciale (ZES) à Fort-Dauphin dans le sud de la Grande Île. Une zone où les procédures douanières et fiscales seraient plus avantageuses pour faire venir les investisseurs.

« Qu'on le veuille ou non, Madagascar, Maurice, la Réunion, Comores, Seychelles : nous sommes condamnés à bâtir ensemble dans toute la région », lance le ministre des Affaires étrangères de Maurice, Vishnu Lutchmeenaraidoo.
Il estime que la création de ZES est indispensable pour faciliter les échanges commerciaux dans l'océan Indien. « Ceci implique que nous pouvons devoir intérêt les investisseurs. Nous parlons d’investissements de milliards de dollars, que Madagascar n’a pas et que l’île Maurice n’a pas. Ce sont des projets gigantesques et qui impliquent absolument la participation d’investisseurs étrangers », poursuit-il.
 Une zone qui ne fait pas l'unanimité
Ce dernier milite donc pour la création d'une zone de libre-échange et de libre circulation des professionnels et hommes d'affaires, qui puisse s'étendre à l'Asie et à l'Afrique. Mais cette vision ne fait pas l’unanimité.

Lire la suite sur www.dakardirect.tv
KJ